FloraGaïa
Le meilleur de la nature pour votre santé !
FloraGaïa
Le meilleur de la nature pour votre santé !

Allergies saisonnières : la naturopathie peut vous aider à en venir à bout !

La naturo qui soulage les "bobos" du quotidien

Voici venu les beaux jours, et avec eux le temps des allergies saisonnières... Le cauchemar des allergiques, c'est le pollen qu'on respire chaque jour, sans pouvoir l'éviter. Viennent d'abord les arbres (cyprès, olivier, bouleaux, platanes, etc.), puis les graminées, et enfin les herbacées. De février à octobre, en fonction des régions où l'on vit, ça vole dans tous les sens ; la réponse la plus commune consiste à avoir recours aux anti-histaminiques (ils rendent bien service c'est certain !). Mais avec ces médicaments, force est de constater qu'on n'a pas régler le problème, car les allergies reviennent dès qu'on arrête de les prendre.

Alors que propose la naturopathie pour faire face aux allergies saisonnières ? Une multitude de solutions ! Et je peux vous assurer que même une personne très allergique peut passer une période sans aucun symptôme en mettant en oeuvre ces recommandations (testé et approuvé !).

Pour comprendre comment combattre les allergies, il faut d'abord comprendre ce qu'elles sont. Je ne vous ferai pas un cours magistral (un allergologue fera cela bien mieux que moi), mais globalement, il s'agit d'un dysfonctionnement du système immunitaire, en permanence excité, alors qu'il ne devrait pas l'être. En naturopathie, on va donc travailler à restaurer les fonctions normales du système immunitaire, et cela permettra une guérison réelle sur le moyen à long terme.

Tout commence dans les intestins...

Et oui, encore me direz-vous... Les personnes allergiques ont souvent des antécédents familiaux (on sait qu'un enfant dont les deux parents sont allergiques aura environ 80% de chance de l'être aussi), mais ce "terrain" est activé (ou pas) en fonction du mode de vie.

Une mauvaise alimentation peut entrainer une inflammation des intestins, qui laissent alors passer dans le sang des molécules qui n'ont rien à faire dans la circulation sanguine. Cette présence continuelle de molécules "intrus" met en action le système immunitaire qui est ainsi constamment excité. Ajoutez à cela les pollens, et vous aurez un cocktail détonnant, difficile à maitriser. Alors on fait quoi ?

D'abord, on opte pour une alimentation anti-inflammatoire ; cela veut dire :

  • zéro produits laitiers (lait, fromage, yaourt, crème fraîche, etc.), notamment produits laitiers de vache ; mais si vous êtes hyper-allergique, je vous recommande aussi d'arrêter temporairement la brebis et la chèvre ;
  • on limite au maximum le sucre raffiné, les produits industriels, la "junk food" en général, et on mise sur les fruits, les légumes, le poisson et les viandes blanches notamment ;
  • si nécessaire, on limitera aussi les céréales/féculents, notamment ceux qui contiennent du gluten ;
  • on abusera des aliments anti-inflammatoires, notamment les omégas 3 avec les huiles de noix, de cameline, de lin, ou les petits poissons gras comme les harengs et les sardines par exemple (frais, pas en boîte évidemment) ; si nécessaire, on ajoutera des compléments alimentaires en oméga 3 ; et enfin,
  • on pourra utiliser l'huile de nigelle ou/et l'huile complète de périlla, qui sont toutes deux efficaces contre les allergies (à mettre dans vos salades chaque jour donc).

Ensuite, on restaure sa flore intestinale. Cela se fera naturellement en mettant en oeuvre les recommandations alimentaires ci-dessus ; mais pour accélérer le processus, je vous recommande quand même d'avoir recours à des probiotiques. Certaines souches bactériennes sont plus efficaces que d'autres pour les allergies, mais globalement, avoir une flore intestinale en bon état est un gage de succès pour lutter naturellement contre les allergies. La cure de probiotiques est à commencer au moins trois semaines avant la période sensible, en fonction des pollens auxquels on est allergique.

Il sera aussi nécessaire de nettoyer son corps, en réactivant notamment les émonctoires. C'est essentiellement le foie qu'il faudra "booster" afin qu'il nettoie efficacement le sang de toutes les substances allergènes qui excitent le système immunitaire. Plusieurs semaines avant la période sensible, on pourra commencer à nettoyer son corps en douceur avec des plantes telles que le pissenlit, le chardon-marie, l'artichaut, etc. D'autres plantes peuvent être conseillées en fonction de votre profil personnel et des plantes que vous pouvez trouver près de chez vous.

Il est aussi important d'accorder à votre corps le repos nécessaire au bon fonctionnement de votre système immunitaire. Inutile de dormir toute la journée, mais une bonne nuit de sommeil, et parfois une petite sieste, seront très utiles. Certaines personnes allergiques qui avaient réussi à ne plus avoir aucun symptôme grâce à leur hygiène de vie voient parfois revenir ces mêmes symptômes en période de fatigue intense ! Alors cocoonez-vous, et si vous êtes intéressés, c'est le moment de vous (re)mettre au yoga et/ou à la méditation. Ce sont des pratiques dont les effets anti-inflammatoires ont été prouvés scientifiquement à plusieurs reprises. Cela nécessite évidemment une pratique régulière.

Il sera aussi utile de mettre au repos votre système digestif. Vous pouvez jeûner, ou manger de manière "allégée" pendant une certaine période. Cela permet en général de réduire nettement les symptômes de l'allergie.

Une fois que vous aurez mis en place les mesures d'hygiène de vie proposées ci-dessus, il est possible qu'il ne reste déjà plus aucun symptôme d'allergie. En prévention, je vous recommande toutefois de prendre un oligo-élément très utile pour traiter le terrain allergique : le manganèse. Il faudra commencer encore une fois plusieurs semaines avant la période sensible pour un résultat optimum. La posologie dépendra de votre profil et du produit utilisé (Oligosol, Granions ou autre). Attention au surdosage et aux contre-indications évidemment. On pourra coupler le manganèse avec le souffre pour un effet optimal.

En homéopathie, on trouvera des traitements efficaces pour limiter les symptômes des allergies saisonnières. C'est souvent un moyen utile pour soulager les petits enfants. On aura recours par exemple à Pollens, Poumon histamine, Euphrasia, Apis mellifica, Allium Cepa, etc. en adaptant les posologies et les dilutions en fonction des "terrains". Pour simplifier, vous pouvez avoir recours aux produits déjà préparés par certains laboratoires, comme Rhinallergy ou Homeoptic chez Boiron, et Lergypax chez Lehning par exemple (mais Weleda fait aussi de très bons produits).

En gemmothérapie, vous pourrez faire confiance au bourgeon de cassis, hyper-efficace pour traiter les allergies en tout genre (car c'est un "cortisone-like"), et on pourra ajouter par exemple l'aulne glutineux, le charme, ou le romarin en fonction des symptômes. Là encore, il existe des produits déjà préparés qui peuvent être utiles, notamment chez Herbalgem et Herbiolys. Attention encore une fois aux contre-indications en fonction de votre profil personnel, les plantes ne sont pas inoffensives !

Les huiles essentielles et hydrolats pourront aussi être utiles pendant cette période, notamment l'estragon, la camomille romaine ou l'eucalyptus radiata. On pourra faire des compresses d'hydrolat de camomille (romaine et allemande) sur les yeux en cas de conjonctivite allergique (deux à trois fois par jour pour soulager les symptômes). On pourra aussi boire l'hydrolat de camomille romaine (3 cuillères à café dans un litre d'eau à boire toute la journée), en commençant deux semaines avant la période sensible et en poursuivant pendant toute la période des allergies.

En phytothérapie, on aura recours à des plantes diverses : les plantes dépuratives pour nettoyer le corps, le cassis, l'euphraise, mais aussi le grand plantain, l'ortie ou l'astragale.

En mycothérapie, on pourra préparer le terrain avec le reishi et l'héricium, mais là encore, à discuter avec votre naturo pour s'assurer qu'il n'y a pas de contre-indication par rapport à votre profil/terrain.

Enfin, il existe beaucoup de compléments alimentaires à base d'oeufs de caille, de quercitine, et d'autres éléments naturels, qui pourront vous aider à traverser cette période sans aucun symptôme, et sans aucun médicament.

Avec toute mon amitié ! Et n'oubliez pas : la nature vous donne le meilleur d'elle-même pour votre santé ! Profitez-en !

 

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un naturopathe certifié et/ou votre médecin généraliste. Pour faire le diagnostic, veillez à avoir toujours recours à votre médecin.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.